Recherche

Laboratoire d’appui

logoIcube

Le Cursus Master en Ingénierie « Informatique : Image, Réalité Virtuelle, Interactions et Jeux » s’appuiera sur le laboratoire de recherche ICube (“Informatique, Image et Sciences de l’Ingénieur”). Avec plus de 450 membres, ICube est une force de recherche majeure du site de Strasbourg. Le laboratoire rassemble à parts égales deux communautés scientifiques à l’interface entre le monde numérique et le monde physique, lui donnant ainsi une configuration unique. Fédéré par l’imagerie, ICube a comme champs d’application privilégiés l’ingénierie pour la santé et l’environnement et le développement durable. ICube est une unité mixte de recherche (UMR7357) sous la co-tutelle de l’Université de Strasbourg, du CNRS, de l’ENGEES et de l’INSA de Strasbourg.

Equipes de recherche partenaires

Le CMI Informatique, systèmes et Réseaux bénéficie plus particulièrement des enseignements de haut niveau et de l’encadrement d’enseignants-chercheurs expérimentés et à la pointe de la recherche internationale faisant partie des équipes ci-dessous. Les thèmes de recherche de ces équipes se retrouvent sous forme de plusieurs matières tout au long du CMI.

    • L’équipe Réseaux

Les travaux de l’équipe Réseaux couvrent trois thèmes. L’analyse et la modélisation des réseaux permettent de mieux comprendre les répercussions des avancées technologiques ou des phénomènes sociaux sur l’Internet. Ce thème inclut des activités dans le domaine de la cartographie des réseaux, et notamment le développement d’outils et de mécanismes permettant de comprendre la dynamique du graphe de l’Internet. Le deuxième thème concerne l’étude, le développement et l’évaluation d’Algorithmes et protocoles, autour des problématiques liées aux objets mobiles communicants (Internet des Objets), et aux questions de routage dans un environnement de réseau dynamique avec des objectifs d’économie d’énergie, de répartition de charge et de tolérance aux pannes. Le dernier thème, Communications ubiquitaires pour la santé et l’environnement, aborde les problématiques d’application de l’Internet des Objets au monde de la santé et de l’environnement, en prenant en compte des préoccupations de consommation d’énergie qui cadrent avec le « green networking ».

    • L’équipe ICPS

Le thème central de l’équipe ICPS est l’étude fondamentale de la programmation parallèle, et plus particulièrement de la parallélisation et de l’optimisation automatiques de programmes. Les activités de l’équipe couvrent à la fois des objectifs fondamentaux, tels que la compilation des programmes en général ou les environnements d’utilisation d’une grille de calculs, et des objectifs d’applications à l’interface d’autres disciplines telles que la géophysique, la biologie et les mathématiques appliquées. Les activités d’ICPS couvrent des domaines essentiels de l’évolution informatique actuelle : les processeurs et accélérateurs matériels multi-cœurs, les infrastructures de cloud computing, la simulation numérique, la visualisation et la gestion de grands volumes de données.
Une sous-partie de l’équipe ICPS compose l’équipe-projet Inria Camus, qui s’attache à développer, adapter et étendre des techniques de parallélisation et d’optimisation automatiques, ainsi que des méthodes de preuves et de certification, pour l’exploitation efficace des processeurs multi-cœurs existants et à venir.
Par ailleurs, Jens Gustedt est le responsable scientifique de l’équipe-projet Algorille, dont les activités concernent les techniques et algorithmes parallèles et distribués (par exemple grilles et cloud) et leur expérimentation à large échelle, pour faire communiquer les machines, inter-opérer les applications, allouer les ressources et améliorer la qualité de service des transactions.

Implication des chercheurs dans la formation

Ces deux équipes regroupent les membres du laboratoire dont les thématiques de recherche sont en rapport direct avec les thématiques principales du CMI, c’est-à-dire les systèmes et les réseaux.
L’implication des membres de ces équipes est forte dans le CMI : ils exercent les responsabilités pédagogiques, prennent part à l’équipe pédagogique ainsi qu’au conseil de perfectionnement.

Les enseignants-chercheurs, mais également certains chercheurs et ingénieurs, interviennent dans les enseignements disciplinaires du CMI ISR. Ils sont particulièrement impliqués dans les UE liées à l’initiation à la recherche ; ils accueillent et tuteurent la totalité des projets de recherche et les stages orientés recherche (stages d’été ou stages de fin d’études) liés aux thématiques dominantes de la formation.

Les étudiants du CMI ISR pourront bénéficier de séances de manipulations et de développement sur le nouvel Equipement d’Excellence FIT (Future Internet of Things) déployé et maintenu depuis 2011 par l’équipe Réseaux sur le site d’Illkirch. Ces séances leur permettront d’être au contact d’équipements de toute dernière génération dans le domaine des systèmes embarqués communicants (i.e. réseaux de capteurs sans fil).

Le nouvel Institut de Recherche en Mathématiques, Interactions et Applications (IRMIA, 2012), qui est l’un des 11 LabEx de l’Université de Strasbourg, a été notamment porté par l’équipe ICPS en collaboration avec le Laboratoires de Mathématiques et l’équipe de biostatistiques des Hôpitaux Universitaires. Les moyens du LabEx prévoient en particulier de renforcer les liens déjà solides avec les mathématiciens et informaticiens des universités du Rhin Supérieur (Karlsruhe, Freiburg, Basel), de soutenir un programme cohérent de formation pré-doctorale et doctorale, et des opérations de diffusion de la science.

Poursuite d’études en recherche

Le CMI Informatique, Systèmes et Réseaux peut déboucher sur la préparation d’une thèse de doctorat en Informatique et plus particulièrement dans les domaines liés aux réseaux ou aux systèmes, dans le privé ou dans le public, notamment au sein du laboratoire ICube et des équipes Réseaux et ICPS.